Connaisance des merchandises

Les professionnels connaissent beaucoup de termes et les utilisent souvent...

Pour que vous puissiez participer à la conversation ou même apprendre quelque chose par la suite, nous avons élaboré pour vous un petit guide des produits contenant les termes les plus courants dans le secteur de la linge.

Matières premières
Textiles
Processus

Bambou

Fibre artificielle dans laquelle la cellulose de bambou est utilisée comme matière première. Les propriétés spéciales de la fibre sont l'effet rafraîchissement et l'équilibrage de la température. Le bambou, en tant que matière première rapidement renouvelable, est particulièrement intéressant d'un point de vue environnemental.

Coton

La fibre de graine particulièrement respectueuse de la peau, qui constitue la plus grande part des textiles de maison et des vêtements. Douce et absorbante, cette fibre peut être utilisée presque partout. Plus les fibres sont longues, plus les produits fabriqués à partir de celles-ci sont durables et brillants.

Duvet

Le duvet est un élément de chaleur que l'on trouve dans les plumes des oiseaux aquatiques. Grâce à leur grande capacité de rétention de la chaleur et à leur faible poids, ils sont prédestinés aux couvertures légères et douillettes.

Plumettes

Ainsi que les duvets, ils sont obtenus dans la production de viande d'oies et de canards. Les plumettes offrent un soutien grâce à leur quille et sont donc principalement utilisées pour les oreillers et n'ont pas de fonction de réchauffement.

Millet

La cosse de millet peut stimuler la vibration propre de l'organe et soulager la congestion et les blocages. Les grains s'adaptent parfaitement à la forme de la tête et font en sorte que la colonne vertébrale et le cou soient en ligne droite.

Chameaux

Une peluche faite de poils de chameau est utilisée pour les couettes. Ce matériau naturel tient merveilleusement chaud, mais n'accumule pas la chaleur et procure ainsi une chaleur sèche et agréable.

Cachemire

Le poil fin de la chèvre cachemire est considéré comme le matière capillaire le plus fin dans le secteur du linge. Les couettes avec un voile de cachemire convainquent par le fait qu'elles équilibrent parfaitement les fluctuations de température - ceci grâce à une très bonne capacité de transport de l'humidité et de rétention de la chaleur avec un poids agréablement faible.

Fibres artificielles

La matière première cellulosique, comme le bois ou les linters de coton, est traitée pour la production et dissoute en une masse filable. Les fibres qui en résultent peuvent avoir des propriétés différentes, comme l'apparence de la soie et le toucher du coton.

Lin

La fibre de lin est obtenue à partir des tiges de la plante et correspond donc aux fibres libériennes. Les tissus de lin présentant l'irrégularité caractéristique, ne peluchent pas et sont moins sensibles à la saleté et aux bactéries.

Modale

Une variante spéciale de la fibre de viscose qui est plus résistante à la déchirure et au lavage. Est principalement obtenu à partir de la cellulose du bois de hêtre. On le trouve aussi très souvent dans les sous-vêtements.

Soie

La soie et obtenue à partir des cocons des chenille du bombyx du mûrier ou de different spécies (soie sauvage). La véritable soie de mûrier est très fine et uniforme et est principalement utilisée pour l'habillement, tandis que la soie sauvage est plus structurée et plus chaude et peut donc également être trouvée comme contenu de couette. La soie est connue pour son égalisation optimale de la température et procure ainsi une légère fraîcheur estivale et est très agréable pour la peau.

Fibres synthetiques

Les diverses familles de fibres synthétiques sont pour la plupart fabriquées à partir de la même matière première, le pétrole. En fonction de leur composition moléculaire, les fibres qui en sont issues peuvent avoir des propriétés différentes: très élastiques, résistantes au feu, pare-balles, transparentes, thermoplastiques, etc... Malheureusement, elles ont toutes un point commun: elles ne sont pas biodégradables et ne sont donc pas respectueuses de l'environnement.

Polyester

Cette fibre présente des propriétés polyvalentes et occupe donc une place de choix parmi les fibres synthétiques. Il est très résistant à la déchirure et à l'abrasion et n'absorbe pratiquement pas l'humidité.

Viscose

Fibre artificielle la plus connue, très agréable pour la peau, brillante et douce. En raison de la modification de sa structure chimique, la fibre a une valeur de déchirure plus faible à l'état humide, contrairement au coton, et est donc plus délicate à laver et à entretenir.

Laine

Obtenue lors de la tonte des moutons, la laine est particulièrement appréciée en raison de sa capacité à absorber beaucoup d'humidité. Cela a un effet positif sur le climat de sommeil en équilibrant les fluctuations de température. La laine possède également des propriétés antibactériennes et est très facile à nettoyer.

Futaine

Tissu serré de coton en armure croisée (tournure d'arète diagonale), gratté sur un ou les deux côtés.

Batiste

Tissu très serré à fil fin en armure toile, presque transparent. Pour arriver à cette caractéristique on n'utilise que des fils de haute qualité qui sont très souvent ennobli par une mercerisation.

Batiste pour duvet

Cette batiste est tissée encore plus serrée pour la faire clos afin que les duvet et les plumes ne passeront pas le tissu.

Bazin

Tissu pour literie en armure satin avec des dessins simples et géométriques comme rayures ou carreaux.

Cambric

Tissu de coton moelleux, fin et dense en armure toile. Souvent utilisé pour emparer des duvets de plumes.

Cretonne

Tissu pour literie de qualité moyenne à grosse en armure toile, presque infroissable.

Croise

Tissu de coton en armure croisée (tournure d'arète diagonale), robuste pourtant doux.

Damast

Tissu en fibres naturelles, dont il résulte des dessins très decoratifs en changeant le satin de chaîne et de trame. Son caractéristique correspond au satin normal.

Doublejersey

Doublejersey est moins déformable et plus volumineux que le singlejersey parceque deux systems de fils s'entrelace en quinconce (colonnes de mailles et archet de maille en changeant sur le côté de devant et sur le côté de derrière).

Etamine

Canevas perméable en armure toile, produit du coton ou du lin.

Éponge

Par des differents procédés de tissage on génère des boucles dont la hauteur peut être définie individuellement. En général, on peut dire: Plus haut les boucles sont, plus volumineux et moelleux le produit sort. La hauteur du voile a moins d'influence sur la capacité d'absorbtion que la qualité du fil.

Jacquard

Mécanisme à la machine à tisser pour le contrôle des fils de chaîne. Chaque fil peut être contrôlé individuellement ce qui permet des créations de dessins presque sans limite.

Limoge

Tissu à carreaux en armure toile. Le dessin ce fait par l'utilisation de fils de différentes couleurs.

Sergé

Tissé avec un aspect de bavure en diagonale, les tissus tissés de cette manière sont robustes mais doux. Le représentant le plus connu est le denim.

Krinkle

Tissu de coton traité avec une base pour lui faire une déformation linéare et ondulée. Volumineux et sans repassage, en qualité percale ou satin. Comme alternative il existe le Seersucker, dont l'ondulation se fait en utilisant des fils qui rétrécissent différemment.

Matelassé

Tissu de coton structuré et volumineux, généralement obtenu par des tissages creux ou des tissages à effet dans la construction. Techniquement lié au cloqué.

Percale

Tissu lisse et vin en armure toile. Se prête pour linge de lit, uni ou imprimé.

Panama

C'est une armuere compact et douilleux. Deux fils de trame sur deux fils de chaîne. Son caracteristique sont les carrées visbles, lesquels ont aidée à la notoriété du chapeau panama.

Piqué

Tissu de coton structuré-volumineux, nomalement obtenu dans la construction par un armure HOHL ou une armure d'effets. Técniquement voisin au cloqué. La structure d'un piquét tricoté est plus près d'un gaufré que d'un piqué tissu.

Renforce

Tissu de coton en armure toile, robuste et renforcé. Pour un tissu de moyenne densité très robuste.

Satin

Tissu serré en armure satin. Selon matériel et construction on arrive a tisser toutes les classes de poids. Les caractéristiques d'un satin sont la brillance et la douceur.

Singlejersey

Tricot dont les mailles differes de côté (colonnes de mailles sur une côté, archet de maille sur l'autre). La construction simple fait que le tissu sort élastique.

Nid d'abeille

Tissu d'un couche que reçoit par une arrmure particulier hauteur et profondeur. Le tissu est volumineux et très légér. C'est souvent nommé piqué-gaufré ou (pas tout à fait correcte) piqué.

Éponge foulé

Voile tissé d'un fil d'un tours. L'ouverture du fil fait que le tissu sort notamment moelleux et douillet. Pour augmenter la résistence à la rupture et la soldité d'abrasion le fil est enveloppé d'amidon pendant le processus de tissage. L'amidon est enlever par lavage avant la confection, ainsi les boucles se fixe dans le tissu et celui-ci est renforcé avent le premier lavage - petit risque de maille coulée.

Éponge retors

Voile tissé du fil retors de haute qualité. Grâce à la compacité du fil le tissu est très robuste, absorbant et durable. Le fil ne doit pas être traité pour le processus de tissage pour ça les boucles ne sont pas fixés avant le premier lavage et prédisposé pour des mailles coulées si le trîtement est inaproprié.

Appretage

Le tissu vient traité avec amidon ou adoucisseurs pour lui affréter un toucher particulier et du brillant. D'habitude ça tient jusqu'au premier lavage.

Blanchiment

Par une intervention avec chlore ou peroxyde d'hydrogène on blanchit le tissu ainsi que le blanc naturel change au blanc pur.

Teinture

La teinture des fibres, des fils ou même des tissus à l'état brut. On distingue principalement deux types de teintures: Les teintures indanthrènes résistent à l'ébullition et au chlore, les teintures réactives sont particulièrement résistantes à la lumière.

Teinture de fils

Chaque fil est teint avant la production de la surface textile, ce qui signifie que les composants de l'étoffe tissée ou tricotée peuvent avoir des couleurs différentes. La stabilité de la couleur est plus élevée avec cette méthode qu'avec la teinture en pièces et le problème de l'excès de couleur ne se pose plus.

Calandrage

On met le tissu entre deux rouleau chaud et rotatif dont il serait repassé et pressé. Un traîtement inaproprié peut causer des plis.

Manganage

On met le tissu entre deux rouleau chaud et rotatif dont il serait repassé et pressé. Un traîtement inaproprié peut causer des plis.

Mercerisage

Un bain de lessive fait changer le diamètre du coton de réniforme à rond ce que augmente drastiquement le brillant du coton. En plus ça ameliore les caracteristiques comme résistance à la rupture, absorption pour colorant et stabilité de dimension pendant le lavage.

Flambage

Le fil ou le tissu passe par grande rapidité pour un petit moment une flamme. Ainsi des fibres particuliers flambent et le tissu ou le fil sortent plus brillant et plus lisse.

Tricotage

Dans le cas du tricotage, les rangs sont formés l'un après l'autre avec un système de fil unique, en enroulant les fils les uns autour des autres. Ces points sont en forme de V à l'avant et incurvés à l'arrière. Contrairement au tricotage à la main, dans le tricotage à la machine, chaque point nécessite sa propre aiguille à clapet. Les tricots sont extensibles et doux par construction.

Teinture de pièce

Le tissu est teint à l'état brut en une seule couleur sur toute sa surface. En teignant dans une telle liqueur de teinture, l'excès de teinture peut s'accumuler dans le tissu, qui est rincé lors des premiers lavages - il est donc important de laver le linge séparément les premières fois.

Tissage

Au cours du tissage, deux systèmes de fils sont croisés à angle droit l'un par rapport à l'autre. La chaîne du système de fil vertical est serrée, puis la trame du système de fil horizontal est insérée l'une après l'autre. Outre le matériau utilisé, le type de tissage a une influence considérable sur la douceur, la brillance et la stabilité. Toutes les étoffes tissées ont une grande stabilité dimensionnelle et, normalement, ne sont pratiquement pas extensibles.

Torsion

Dans ce processus, au moins deux fils sont tordus (retordus) ensemble. Le fil qui en résulte est beaucoup plus robuste et survit beaucoup mieux aux processus de tissage. D'autres propriétés sont la surface plus lisse et la brillance des textiles fabriqués avec ce produit.